AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 L'Aéropostale

Aller en bas 
AuteurMessage
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: L'Aéropostale   Lun 28 Nov 2005 - 3:10

Et voici pour inaugurer ce nouveau forum :


http://www.nachoua.com/saintex.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liberty
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: L'Aéropostale   Sam 21 Jan 2006 - 21:06

Entrepreneur averti, homme pratique et lucide, Pierre-Georges Latécoère crée en 1918 la Compagnie Espagne Maroc Algérie (Cema) et décroche un contrat auprès du gouvernement français pour transporter le courrier de Toulouse à Rabat. La première expérience est réussie et la route se prolonge jusqu'à Casablanca en 1920.

Devenue la Compagnie Générale d'Entreprise Aéronautique (CGEA), dirigée par Pierre-Georges Latécoère, Didier Daurat et Beppo de Massimi, pionniers visionnaires, les avions volent en 1925 jusqu'à Dakar. Mais déjà les pilotes et leurs chefs rêvent d'une toute autre destination : l'Amérique du Sud.

En 1927, les lignes Latécoère sont cédées à un investisseur français installé en Argentine : Marcel Bouilloux-Lafont. A partir de ce rachat, les pilotes de la compagnie rebaptisée L'Aéropostale explorent toutes les voies de Rio à Buenos Aires et Santiago.
Ainsi naît La Ligne.

Jusqu'en 1933, La Ligne transporte le courrier entre l'Europe et l'Amérique, " coûte que coûte ". Sous la férule de Didier Daurat, les pilotes se dépassent : ils n'ont pas droit au doute : le courrier doit passer. Le plus grand d'entre eux est, sans doute possible, Jean Mermoz, l'Archange. C'est lui qui ouvrit les voies les plus périlleuses, qui accepta tous les sacrifices et ne recula devant aucun danger.
La légende se forge et les éléments naturels eux-mêmes cèdent : en 1930, alors qu'il est tombé dans les Andes où il est impossible de survivre, Henri Guillaumet marche trois jours et est retrouvé vivant.

Mais au-delà de cette aventure humaine unique, l'avenir de la compagnie est menacé. Marcel Bouilloux-Lafont est endetté, la crise de 1929 aggrave la situation et en 1931 il doit abandonner l'Aéropostale.

En 1932, la nouvelle direction renvoie Didier Daurat, l'homme des premiers jours.

Le 30 août 1933 est créée la compagnie Air France qui absorbe et achève de faire disparaître l'Aéropostale. C'est la fin d'une époque.


Sources : http://www.saint-exupery.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noname.goodforum.net/
seb le guillou
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 661
Age : 35
Localisation : dijon
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: L'Aéropostale   Sam 21 Jan 2006 - 21:24

Et quelle époque tout les plus grand pilote francais y sont passés. tient vais relire courier sud moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peps
Engagé
Engagé


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Trop d'erreurs...   Dim 20 Mai 2007 - 22:34

Histoire mal connue pour être trop connue....

En 1927, les lignes Latécoère sont cédées à un investisseur français installé en Argentine : Marcel Bouilloux-Lafont.

Marcel Bouilloux-Lafont a été le maire d'Etampes.
Né à Angoulême en 1871, Marcel Bouilloux-Laffont s'installe à Etampes en 1899, où son père dirige la banque du même nom. (Etampes, un des berceaux de l'Aviation)
Maire de la ville de 1912 à 1929, conseiller général de 1919 à 1932, il se distingue par la sagesse de sa gestion.
Parallèlement à ses activités politiques, il s'intéresse à l'aviation et à partir de 1927, il dirige l'Aéropostale et crée la Ligne aérienne Paris/Buenos-Aires.

De sordides rivalités politiques ruinent sa carrière, celle de son frère, celle de son fils; elles sont à l'origine du dépôt de bilan de l'Aéropostale en 1931. Marcel Bouilloux-Lafont meurt à Rio en 1944.


A partir de ce rachat, les pilotes de la compagnie rebaptisée L'Aéropostale explorent toutes les voies de Rio à Buenos Aires et Santiago.

[color:6bee=darkred:6bee]NON. C'est Marcel Bouilloux-Lafont qui crée la Compagnie Générale AEROPOSTALE (mars 1927).... jusqu'au Chili par Rio et Buenos Aires ensuite (1929) jusqu'en Uruguay et en Patagonie avec Aeroposta Argentina avec du personnel argentin (pour beaucoup d'origine française). L'Aeroposta Argentina (supervisé par Vachet puis St-ex), une équipe dont les pilotes méritèrent d'être classés parmi les grands pilotes civiles de l'aviation mondiale... Puis le Venezuela par Vachet


Mais au-delà de cette aventure humaine unique, l'avenir de la compagnie est menacé. Marcel Bouilloux-Lafont est endetté, la crise de 1929 aggrave la situation et en 1931 il doit abandonner l'Aéropostale.

FAUX: Toutes les compagnies de l'époque étaient subventionnées par les Etats. En coupant les subventions, on oblige Marcel Bouilloux-Lafont à déposer le bilan... en 1931...pour de sordides rivalités politiques.

Quelques liens:
http://eisenbei.club.fr/bouillou.htm
http://henri.eisenbeis.free.fr/aeropostale/comodoro_rivadavia_aeropostale_Gourinski.htm
http://guillemette.de.bure.free.fr/
etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7264
Age : 56
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: L'Aéropostale   Dim 20 Mai 2007 - 23:03

peps a écrit:
Histoire mal connue pour être trop connue....

En 1927, les lignes Latécoère sont cédées à un investisseur français installé en Argentine : Marcel Bouilloux-Lafont.

Marcel Bouilloux-Lafont a été le maire d'Etampes.
Né à Angoulême en 1871, Marcel Bouilloux-Laffont s'installe à Etampes en 1899, où son père dirige la banque du même nom. (Etampes, un des berceaux de l'Aviation)
Maire de la ville de 1912 à 1929, conseiller général de 1919 à 1932, il se distingue par la sagesse de sa gestion.
Parallèlement à ses activités politiques, il s'intéresse à l'aviation et à partir de 1927, il dirige l'Aéropostale et crée la Ligne aérienne Paris/Buenos-Aires.
Bonjour,

Tu ne serais pas d'Etampes, par hazard ???

Quoiqu'il en soit, je vais te préparer un verre de bienvenue au Bar (je ne sais pas ce qu'il reste, avec tous nos soiffards) :
http://forum.aviation-ancienne.fr/Histoire-de-Forum-c1/Discussions-f24/General-f7/Le-Bar-du-D-Day-t2765-375.htm

Et, si tu veux te présenter, c'est par là :
http://forum.aviation-ancienne.fr/Histoire-de-Forum-c1/Forum-de-Bienvenue-f54/Nouveaux-Membres-f56.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Aéropostale   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Aéropostale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Aéropostale
» Howard hughes
» L'Aéropostale
» memoire d'aéropostale
» Messerschmitt Bf 109

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1890-1930 :: L'Aéropostale-
Sauter vers: