AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 24 juin 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fanavman
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 29
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: 24 juin 1940   Dim 24 Mar 2013 - 2:42

24-juin-40 (Victoires : 1 sûre, Pertes : 5)


Sur terre : Dans les Alpes, les forces françaises résistent aux Italiens mais sont débordées à l’arrière par les Allemands. L’armistice est signé à 19h15, avec entrée en vigueur le lendemain à 0h35.

GC I/1 ( ? – MB. 152) :
Repli sur Agen-St Sixte.

GC II/1 (Valensole – MB 152) :
Le groupe effectue sa dernière mission de guerre dans l’après-midi : un mitraillage de véhicules sur la route Romans-Hautevire ; en coopération avec les III/1, I/2, II/2, et I/6. La flak, présente, endommage un appareil (celui du S/L Fontaine) qui rentre mais réduit à l’état de passoire.

GC III/1 (Marignane - ?) :
Le groupe participe au mitraillage de colonnes motorisées au nord de Romans, en coopération avec les II/1, I/2, II/2, et I/6. Deux patrouilles doubles sont envoyées. La Flak abat en flammes l’avion du Sgt Lagrange, qui se parachute (blessé).
Le groupe a effectué un total de 20h35 de vols de guerre dans la journée.

GC I/2 (Nîmes – MS. 406):
Le groupe participe au mitraillage de colonnes motorisées au nord de Romans (nord-est de Grenoble), en coopération avec les II/1, III/1, II/2, et I/6. 12 appareils du I/2 (Cne Williame, Sgt Meunier, Sgt de Puybusque/ S/L Pichon, S/C Trincano, S/L Audebert/ Cne Sarrault, S/L Marchelidon, S/L Pince/ Adj Dardaine, Lt Propansal) décollent à 17h20, avec 9 autres du II/2.
La 1ère escadrille ne trouve rien sur son secteur, tandis que la 2ème attaque des camions mais se fait répondre par la Flak. Au retour, entre Romans et Valence, le S/Lt Marchemilon abat un Hs 126, enregistrant la dernière victoire française de la campagne de France.

GC II/2 :
9 appareils décollent à 17h20 pour participer au mitraillage de colonnes motorisées au nord de Romans, en coopération avec les II/1, III/1, I/2, et I/6. Le groupe n’enregistre aucune perte.

GC I/6:
4 appareils participent à partir de 18h au mitraillage de colonnes motorisées vers Romans, Hautevire, Baurepaire, en coopération avec les II/1, III/1, I/2, et II/2. Le S/L Raphenne est abattu en flammes par la Flak légère (mort). C’est le dernier aviateur français de l’Armée de l’Air tué pendant la campagne de mai-juin 1940.

GC II/6 (Avignon-Pujault-MB. 152 et D. 520) :
Mouvement sur Toulouse, où le groupe prend livraison de 7 Dewoitine.
Le groupe participe aux attaques contre les blindés allemands près de Romans.

GC II/7 (Souk el-Arba – D. 520) :
Le sgt Catois s’écrase au décollage, il est grièvement blessé.

GC II/10 ( ? - ?) :
Repli sur Toulouse.

GB II/11 (Montpensier – LeO 451) :
Un appareil est détruit accidentellement sur le terrain, son équipage est indemme.

GB I/12 et II/12 ( ? - ?) :
11 LeO 451 (5 du I/12 et 6 du II/12) sont prévus pour attaquer les colonnes motorisées entre Romans et Voirons. Finalement, ce sont seulement 9 appareils (5 du I/12 et 4 du II/12) qui peuvent décoller. Au I/12, seuls deux équipages (n°53 et 402) passent à travers la crasse et éxécutent leur mission – et encore, le cptne Lecarme bombarde le pont du Culoz. 4 appareils du II/12 bombardent ce même pont, et un autre pont à Sault-Brenaz. Le seul contact avec l’ennemi est celui effectué par l’appareil du Lt Genty, qui réussit à échapper à un Bf 109 grâce aux nuages.

GB II/19, II/61 (Souk el-Arba – Douglas DB-7) :
Dans la matinée, 5 appareils du II/19 et 9 du II/61 doivent bombarder le terrain de Cagliari en Sicile ; c’est la seule mission de guerre effectuée par le GB II/61. Seuls 4 appareils au II/19 décollent, mais sont contraints de faire demi-tour pour cause d’ennuis moteurs. Seuls les appareils du II/61 effectuent donc la mission, avec de maigres résultats.

GB II/63 (Canrobert – Martin 167) :
Dans la matinée, 3 appareils attaquent Zouara, mais les résultats sont maigres.

GAR II/14 (Montélimar Potez 63.11) :
Un Potez effectue une mission de reconaissance du Rhône et de l’Isère jusqu’à Grenoble. Au retour, il est pris en chasse par un Bf 109, qui blesse le mitrailleur à la cuisse. L’appareil se pose désemparé, et est détruit (Observateur S/L Debaris et pilote Sgt Robin indemmes, mitrailleur Sgt Martin blessé).

AB 1 (Hyères - ) :
D’après Charles-Henri de Levis-Maurepois, « La moité de la flotille est envoyée à Calvi pour une mission qui nous sera précisée plus tard. Partent Jozan, Ferran, Fradin, Ley, Chaume, Le Borgue, Maulandi et moi. Nous aterissons à 20h30. Le terrain est mauvais ; après avoir roulé une vingtaine de mètres, mon avion rebondit et touche du plan, il est irréparable ici. Je suis vexé comme tout. C’est le premier avion que je casse, en 7 ans d’aviation. ».
L’armistice étant signé, il n’y aura pas d’opération de guerre.

AB 2 et 4 ( ? – LN. 401/411) :
Repli en AFN via Ajaccio et Bone, après décollage à 4h00.
-Le SM. Trevisan, à la suite d’un problème technique, doit se poser dans les vignes bordant la piste
-Les autres effectuent leur vol. Au cours du vol, des ennuis mécaniques obligent le Mt Méheut et le SM Le Moal à faire demi-tour ; il iront se « vautrer » en Sardaigne et seront capturés par des carabiniers.

AC5 (Hourtin – MS. 406) :
Vers 14h00, le LV Pirel et le SM Pivet effectuent une mission de reconnaissance sur le Fort de Chay à Royan. Ils effectuent plusieurs passes en attaquant le fort occupé, mais Pivet est probablement abattu par la flak. C’est le dernier tué de l’aéronautique navale de la campagne, mais aussi le dernier tué de l’aviation militaire française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
24 juin 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2 juin 1940
» 1er juin 1940
» 12 juin 1940
» 17 juin 1940
» 24 juin 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: Campagnes de France et de Pologne :: La bataille de France au jour le jour-
Sauter vers: