AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 4 juin 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fanavman
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 1179
Age : 29
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: 4 juin 1940   Mer 15 Aoû 2012 - 4:31

4-juin-40 (Victoires : 1 sûre, Pertes : 4)

GC III/1 (Le Plessis-Belleville – MS. 406) :
Mouvement sur Valence-Trésorerie.

GC I/2 (Damblain – MS. 406) :
A 15h20, deux patrouilles doubles (Lt Chalupa, ?) décollent sur alerte en direction de Villersexel/Pont sur Roide. RAS.

GC I/3 (Meaux-Ebsly – D. 520) :
Dans la matinée, plusieurs appareils effectuent une mission de destruction dans la région de Royes-Montdidier. Lors des combats avec la chasse ennemie, le Lnt Koreck est abattu, le pilote meurt lors du crash.
8 pilotes décollent à 13h15 pour une mission de couverture au-dessus d’Abbeville, mais ils ne font aucune rencontre. En bordure de la Somme, ils sont pris pour cible par la flak. Puis ils aperçoivent des Ju 87 en action ; ils décident de les poursuivre mais ils sont déjà bien loin.
A 16h30, une patrouille triple (9 appareils) effectue une mission de protection dans le secteur Athis-Péronne-Bray sur Somme-Proyart, avec une patrouille triple (6 appareils) du GC II/7. Le S/L Prévost voit son appareil gravement endommagé ; le pilote grièvement blessé se parachute.

GC II/3 ( ? - ?)
Vaclav Cuckr se souvient :
« Au cours de notre mission du 4 juin, nous sommes tombés sur 40 He 111.
En raison d’une mauvaise tactique et du gaspillage de munitions des autres pilotes de notre groupe, nous ne sommes restés que 3 sur place jusqu’à la fin.
Je descends un Heinkel, 3 Messerschmitt se jettent sur moi. D’un seul coup d’œil je mapperçois que le second dewoitine est dans la même situation que moi. Je ne vois pas le 3ème appareil.
Toutefois, c’est ma journée heureuse. Malgré une rafale très courte, je descends un Messerschmitt. Il explose en l’air dvant mes yeux. Des boules de feu, de fumée et d’éclats de bois.
Je commence à manquer de munitions. J’ai un sentiment très désagréable, il y a encore 2 allemands. Toutefois les deux gars se retournent et disparaissent en vitesse. J’essaie de voir de quel côté l’aide m’est venue, mais je ne vois personne. Ils se sont probablement sauvés quand j’ai descendu leur chef.
Je me rends compte que le Dewoitine de Lity LoÏ est encerclé par 3 appareils ennemis. Je viens à son secours. Avec les dernières cartouches nous mettons les allemands en fuite.
Puis nous revenons ensemble à l’aérodrome, comme s’il s’agissait d’un retour de week-end.
Arrivé sur le terrain, LoÏ me serre la main. Dans le hangar, il monte sur un escabeau et il m’embrasse.
».

GC III/3 (Cormeilles-en-Vexin – MS. 406 et D. 520) :
Le groupe commence à utiliser des D. 520.

GC II/4 (Orconte – Curtiss H-75) :
Le matin, le groupe effectue une mission de protection de bombardiers sur le secteur Rethel-Attigny, mais ne fait aucune rencontre. L’après-midi est similaire : même mission, mêmes conditions, mêmes résultats.

GC II/5 (Connantre – Curtiss H-75) :
A 6h30, une patrouille double décolle pour une mission de couverture sur la région Toul-Nancy. A 7000, elle se retrouve nez à nez avec 3 Do 215 qu’elle attaque. Mais les français sont attaqués par 5 Bf 109 et 8 Bf 110 d’escorte. Les pilotes, faisant face, abattent rapidement un Bf 110 (par les pilotes Huvet, Hébrard et Héme).

GC II/6 (Châteauroux – MB. 152) :
Le groupe effectue des missions de protection sur Châteauroux. RAS.

GC III/6 (Valence – MS. 406) :
Un détachement de 8 pilotes effectue 2 missions. RAS.

GC I/8 :
? appareils mènent à bien une mission d’escorte d’un appareil du GAO 515, en s’opposant aux Bf 109 et 110.

GC I/145 (Dreux – CR. 714) :
Une mission de couverture sur Dreux est effectuée, en 6 sorties. RAS.

GCN IV/13 (Loyettes - Potez 631) :
Le terrain est à nouveau la cible d’un bombardement effectué par 70 avions allemands. Deux Potez réussirent à décoller en urgence, sans pouvoir rattraper leurs assaillants. Par contre, ils sont mal reçus par leur propre DCA au retour.

ECMJ I/16 ( ? – Potez 631) :
Une mission de guet aérien sur Epernay est effectuée.

Patrouilles de défense de l’usine de Châteauroux (Châteauroux – MB 151) :
Nouvelle alerte, sans résultat.

Patrouille DAT de Romorantin (Romorantin – MS. 406) :
A 8h45, le S/L Daszewski abatt par erreur un LN-411 de l’AB 4, qu’il prend pour un Ju 87.
En début d’après-midi, le terrain subit un bombardement allemand, tous les avions réussissent à décoller. Il semble que 4 appareils ait été abattus par les polonais.

Patrouille DAT de Châteaudun (Châteaudun – MB 151) :
Nouvelle alerte, après repérage d’un appareil sur l’axe Tours-Chartres. 3 appareils décollent (ceux de l’adj-chef Hervé, ainsi que les sgts Kowalski et Tomicki). Ils tombent sur des Jeinkel à 8000m, dont un traînard est abattu par les 3 pilotes (cependant, les Polonais sont exclu de toute participation à la victoire).
Ils atterrissent, mais l’alerte retentit de nouveau, pour un appareil suspect dans la même région que précédemment. Les polonais restent en arrière de l’appareil, tandis que le français attaque de derrière. L’appareil suspect fait demi-tour et se place dans la ligne de mire des chasseurs. Ceux-ci tirent, tandis que le LeO 451 qui leur sert de cible se met à battre des ailes. Il se posera à Chartres très endommagé, et pilote gravement blessé.

Patrouille DAT de Tours (Tours – MB 151) :
L’escadrille effectue 3 décollages sur alerte, sans résultat.

GB I/15 et II/15 ( ? - ?) :
La nuit, un Farman 222 du I/15 et 2 du II/15 bombardent Munich. Un autre Farman du II/15 bombarde Friedrichschafen.

GB I/19 (Bléville – Douglas DB-7) :
La nuit, un appareil est perdu, abattu par des Bf 110 près de Rouen.

GB I/21 et II/21 (Briare et St Florentin – MB 210 et Amiot 354) :
Retrait sur St Florentin. Un MB 210 du II/21 tombe en panne d’essence et est détruit au cours de l’aterissage en rase campagne. Son équipage est indemme.

GB II/34 ( ? - ?) :
La nuit, le groupe effectue 2 missions sur Amiens.

GB I/38 ( ? - ?) :
La nuit, un Amiot 143 bombarde Ludgwigshafen, tandis que 4 autres prennent pour cible Euskirchen.

GB II/38 ( ? - ?) :
La nuit, le groupe effectue une sortie de reconaissance et 3 de bombardement sur le terrain de Manheim.

GR I/35 ( ? - ?) :
Le Potez 63.11 n°620 est abattu par la chasse allemande. 2 membres d’équipage sont tués.

GAO 515 ( ? - ?) :
Un appareil, protégé par des Bloch 152 du GC I/8, effectue une mission de reconaissance. Il parvient à revenir, grâce à l’opposition de son escorte contre les attaques de Bf 109.

GAO 517 ( ? - ?) :
Le Potez 63.11 n°327 est abattu par la chasse allemande.

AB 2, 3 et 4 (Avord – LN 401/411 et Vought 156) :
12 LN 40 et 8 Vought partent pour Hyères. A 8h45, la formation est attaquée dans la région de Romorantin par la patrouille DAT de Romorantin, et le S/L Daszewski abat par erreur un LN-411 de l’AB 4. Le SM Rochon est blessé aux jambes, obligé de se parachuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
4 juin 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2 juin 1940
» 1er juin 1940
» 12 juin 1940
» 17 juin 1940
» 24 juin 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par périodes :: 1930 - années 1950 :: Campagnes de France et de Pologne :: La bataille de France au jour le jour-
Sauter vers: