AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Messerschmitt P.08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Messerschmitt P.08   Mar 20 Avr 2010 - 22:31

Messerschmitt P.08


Genèse :

Avec la conquête des bases aériennes et maritimes françaises en mai-juin 1940, il devint clair que l'Allemagne pouvait désormais se lancer dans une lutte pour l'Atlantique avec de sérieux avantages stratégiques par rapport au premier conflit mondial. Par ailleurs ,devant la montée des tensions avec les Etats-Unis, il devint possible aux stratèges allemands d'envisager l'utilisation des bases françaises pour de futur bombardiers à très long rayon d'action, capables d'être engagés face à des villes américaines comme New York. Il restait encore cependant à concevoir ces appareils, l'Allemagne ne possédant alors qu'un savoir-faire limité aux appareils civils tels que le Focke-Wulf 200 et autres Junkers 90. C'est dans cet optique que l'OKM (commandement suprême de la Kriegsmarine ) rédigea une lettre à Herman Goering, le 10 août 1940, en lui exposant ce désir d'un nouvel appareil à très long rayon d'action. Willy Messerschmitt fut alors contacté et lança l'étude d'un tel aéronef le 20 décembre. Le projet tout d'abord retenu fut le Me 264, quadrimoteur classique à grande envergure, qui reçut une commande officielle de six prototypes au début de l'année 1941. La formule de cet appareil était cependant bien trop classique pour espérer tenir la course aux innovations face aux alliés. Les performances même du Me 264 n'avaient rien de particulièrement extraordinaire et seuls quelques centaines de kilos de bombes pouvaient se voir transportées jusqu'aux côtes est des États-Unis, à des vitesses faisant de l'appareil une proie de choix pour les chasseurs alliés .
Le Dr Alexander Lippisch ,qui travaillait depuis 1939 dans les bureaux d'étude Messerschmitt, étudia alors un projet beaucoup plus ambitieux au début de l'été 1941. Cet engin révolutionnaire devait répondre non seulement aux critères déjà évoqués (Bombardement stratégique, reconnaissance à très long rayon d'action), mais – chose nouvelle due aux évènements crétois – être aussi capable d'effectuer des missions de transport de charges lourdes, et notamment de blindés moyens de 22 tonnes. La formule choisie fut alors celle d'une aile volante, donnant de nombreux avantages. La traînée se trouvait en effet largement amoindrie par rapport à une formule classique (Fuselage et fuseaux moteurs désormais noyés dans le prolongement de l'aile), permettant de motoriser plus modestement l'appareil ,ce qui entraînait d'importants bénéfices sur l'autonomie. Le projet fit l'objet d'une fiche détaillée, datée du 1er septembre 1941, qui nous permet d'entrevoir ce à quoi il aurait pu ressembler.


Description :

-Bombardier stratégique-avion de transport lourd-appareil de reconnaissance .
-Aile volante quadridérive .
-Nez vitré .
-Train d'atterrissage tricycle .
-Quadrimoteur ,fuseaux noyés dans le prolongement de l'aile .
-Hélice quadripales .
-Armement en tourelles télécommandées .
-Rampe pour le chargement et le déchargement de matériel lourd dans le fuselage .
-Capacité théorique de bombardement en piqué ,avec présence de frein de piqué sur les versions de bombardement .

Plan 3 vues :


Source image :Revue “Luftfahrt international” n°2 ,de mars-avril 1974.

Caractéristiques :

Dimensions :

-Longueur : 12, 35m

-Envergure : 50,60m

-Surface ailaire : 680,30 m²

-Poids à vide : 30.000 kg

-Masse maximale au décollage : 90.000 kg


Performances (estimées ):

-Vitesse maximale :

  • Au niveau de la mer : 535 km/h


  • A 8700m : 645 km/h


-Autonomie :

  • En version de reconnaissance : 27.150 km


  • En version de bombardement : 17.630 km


Motorisation :

Quatres moteurs Daimler Benz 613

Armement :

Armement défensif :

-4 mitrailleuses MG 131 de 13mm sur tourelles télécommandées ,probablement de type FDL-A 131 ou FDL-B 131/2 .

-4 canons MG 151/20 de 20mm ,également sur tourelles télécommandées ,qui pourraient être du type FDL-B 151Z ou FHL 151 Z.

Armement offensif :

En configuration de bombardier transcontinental : 20 tonnes de bombes ,avec capacité théorique de largage de 0 à 90°.

En configuration de bombardier stratégique à moyen-rayon d'action :50 tonnes de bombes .

En configuration d'appareil de patrouille maritime : 20 tonnes de bombes ou de torpilles ,réparties en quatres charges portées sous les ailes .


Développement et production :

L'appareil conceptualisé par A.Lippisch connut quelques études avancées à la fin 1941-début 1942. Il ne connut cependant pas de production, ni même de commande. L'enterrement du projet eu lieu suite à un décret du RLM de mars 1943 obligeant l'arrêt du projet. Dans tout les cas de figures ,les rares usines d'Allemagne capables de produire un tel appareil étaient déjà débordées par la production du He 177, bombardier performant certes, mais qui fut un échec assez complet du fait de ses problèmes de motorisation. Il est d'ailleurs notable que la motorisation du He 177 reposait sur les mêmes moteurs DB 613 que ceux devant équiper le P.08, ce qui permet d'imaginer les difficultés qu'aurait eu à rencontrer le bombardier ultra-lourd du docteur Lippisch .


Galerie iconographique :


Une ébauche du docteur Lippisch, qui vient illustrer les impressionnantes capacités d'emport de l'appareil. La formule en aile volante permettant le transport d'équipements de hauteur confortable ,ce n'est rien de moins qu'un char d'assaut moyen qui aurait pu être embarqué. Il faut cependant noter que le concept se serait cependant heurté à quelques limites. En effet, s'il avait été produit, il n'aurait été engagé que dans les alentours de 1945, à une date ou les chars allemands (châssis 38 (t) exceptés) font rarement 22 tonnes et avoisinent plus souvent les 50. Une autre limitation apparaît tout aussi clairement; les dimensions du canon des blindés, qui sont souvent de 4 à 5 fois plus long que le petit 37mm du Pz III en silhouette sur le schémas ;


Source image: Revue “Luftfahrt international” n°2 ,de mars-avril 1974.

Le groupe moto-propulseur de l'appareil ,le fameux Daimler-Benz 613, qui avait la particularité de coupler deux moteurs DB-603 en un seul ensemble. Développant une puissance impressionnante - quelques 3600 chevaux - il avait la fâcheuse tendance à prendre feu, du fait d'un système de refroidissement largement insuffisant .


Source image: Revue “Luftfahrt international” n°2 ,de mars-avril 1974.


Sources :

Revue “Luftfahrt international” n°2 ,de mars-avril 1974.

Nowarra Heinz “Die deutsche Luftrüstung 1933-1945” Bernard & Graefe, Bonn .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7213
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Messerschmitt P.08   Mer 21 Avr 2010 - 9:12

Bravo !!!

Voir aussi la page de Dan Johnson qui reprend elle aussi ces dessins :
http://www.luft46.com/mess/mep08.html

Ainsi que les photos de la maquette du Me-329, également dessiné par Alexander Lippisch :
http://www.luft46.com/mess/me329.html

Dans ses mémoires "Ein Dreieck Fliegt", écrites en collaboration avec Fritz Trenkle (Ed. Motorbuch Verlag, 1976),
Alexander Lippisch précise :
- que les moteurs retenus étaient des DB-615 de 4.000 CV (couplage de 2 DB-614 de 2.000 CV, eux-même des versions dérivées du DB-603G, qui fut abandonné courant 1942), ou des DB-613 si ceux-ci ne pouvaient être prêts à temps,
- que son collaborateur chez Messerschmitt était le Dr. Wurster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Messerschmitt P.08   Mer 21 Avr 2010 - 12:49

Merci de ces infos Marc !

J'ai une biographie de Lippisch ,celle qui a été sortie par "Luftfahrt" vers la fin des '70 ,mais elle se centre exclusivement sur les "Delta" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 43
Localisation : Toulouse sud-est
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: Messerschmitt P.08   Ven 23 Avr 2010 - 11:10

Salut,

Chouette cette rubrique proto & Luft 46, cela faisait bien longtemps que je n'avions point fait un passage par icitte.

Merci Panzerblitz pour ces infos en bon françois eud'chez nous, c'est
rare la langue de Molière disponible sur ces sujets.

Une vue 3/4 sur le groupe propulseur DB-603 C-1:


Un autre lien sur l'aile Me P.08, version dessins 3D. L'artiste a même réalisé un movie sur cette aile géante.





Une petite vue bien connue sur le Me 329, du moins sa maquette:


Quelques bouquins sur les 'gros' luft 46.


"Secret Aircraft designs of the third reich"
par David Myrha, édition Schiffer..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Messerschmitt P.08   Sam 24 Avr 2010 - 2:03

3 points (de détail) pour compléter ce déjà excellent exposé :

Cet appareil n'aurait théoriquement pris le nom de Me P.08 qu'avec la construction de la maquette. Tant qu'il n'existait qu'en temps de projet, il convient de l'appeler Lippisch Li P.08.

Une 4ème utilisation avait été envisagée par le RLM : un avion de remorquage pour des planeurs de transport qui pouvaient atteindre une masse totale allant jusqu'à 100 tonnes.

Une 5ème utilisation qui me semble personnellement assez abracadabrantesque : le "Flakflugzeug", avion porteur de quatre canons de DCA de 88 mm destinés à la destruction des flottes de bombardiers ennemies !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Messerschmitt P.08   Sam 24 Avr 2010 - 4:10

Citation :
Cet appareil n'aurait théoriquement pris le nom de Me P.08 qu'avec la construction de la maquette. Tant qu'il n'existait qu'en temps de projet, il convient de l'appeler Lippisch Li P.08.

Exact, d'ailleurs c'est sous le nom de Li P.08 qu'il est indexé dans le pavé de Nowarra "die deutsche Luftrüstung".

Disons que j'ai sciemment opté pour l'appellation Messerschmitt. Sans doute parce qu'elle était la plus courante, et également parce que l'étude de '42 qui est publié dans "Luftfahrt" mentionne elle aussi le nom de Me P.08.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F3v2.0
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8661
Age : 36
Localisation : Auxonne (Cote d'Or) là ou à chaque début Mars les confettis poussent dans l'herbe!
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Messerschmitt P.08   Sam 24 Avr 2010 - 11:05

Tex Hill a écrit:
Une 5ème utilisation qui me semble personnellement assez abracadabrantesque : le "Flakflugzeug", avion porteur de quatre canons de DCA de 88 mm destinés à la destruction des flottes de bombardiers ennemies !

Ah oui, ça c'est une idée très... originale...

_________________
Par tous les pépins de la pomme de Newton! (Doc Emett Brown)
Half Pint: la véritable histoire de la Pink Lady
Les demoiselles de Creil Les B-17 de l'IGN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flyingfortress.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messerschmitt P.08   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messerschmitt P.08
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Messerschmitt 109
» Messerschmitt Me.1101 Nachtjager (Dragon-72ème)
» Messerschmitt Bf 108 Hongrois
» Messerschmitt Bf108
» Bombardiers de la Luftwaffe - le Messerschmitt Me 264

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par thèmes :: Autres aéronefs :: Prototypes et Projets divers-
Sauter vers: