AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 le Triebflugel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dundas
Invité



MessageSujet: le Triebflugel   Sam 2 Sep 2006 - 12:58


bien que balbutiants, les premiers moteurs à réaction apparus lors de la 2ème Guerre mondiale semblaient suffisamment riches de promesses que pour convaincre les ingénieurs qu'ils représentaient bel et bien l'avenir de l'Aéronautique militaire.

Cependant, outre une consommation trop importante, et une fiabilité souvent pathétique, le principal handicap de ces moteurs se situait au décollage. Leur trop faible poussée à cet instant, et la température des gaz à la sortie de la tuyère, exigeaient en effet la construction de pistes non seulement interminables mais aussi bétonnées. Plus question donc des courtes pistes de terre, d'herbe ou de goudron qui constituaient jusque-là la norme.

Ces nouvelles pistes étaient évidemment encore plus repérables par l'adversaire, donc encore plus vulnérables à ces attaques... à moins bien sûr de s'en passer totalement, en réalisant le vieux rêve de tous les avionneurs du monde depuis le début de l'Aviation : l'appareil à décollage vertical.

Le positionnement à la verticale d'un moteur à réaction offrait théoriquement la possibilité d'un tel décollage, mais posait de telles difficultés pratiques - en particulier au niveau de la poussée requise - que les premières réalisations viables ne virent le jour que dans les années 1960. D'un autre côté, les hélicoptères - qui à cette époque effectuaient également leurs premiers sauts - permettaient certes pareil envol, mais ne pouvaient - du fait de la rotation de leurs longues pales flexibles - offrir les mêmes performances qu'un avion.

Le Triebflugel se voulait donc la réponse des ingénieurs de Focke-Wulf à ce problème. L'appareil proposé ressemblait, grosso-modo, à une fusée dressée à la verticale et dotée, au tiers de sa hauteur, d'un rotor tripale, à l'extrémité desquelles on installait un statoréacteur. Comme les trois statoréacteurs exigeaient une vitesse relative d'au moins 300 kms/h avant de se mettre en marche, la rotation initiale était assurée par trois fusées Walter, qui faisaient tourner les pales jusqu'à la vitesse requise pour le démarrage des statoréacteurs, lesquels, en accélérant encore davantage la rotation, permettait ensuite le décollage de l'engin.

Des tests réalisés en soufflerie démontrèrent que la formule était techniquement viable, mais rien ne put en sortit avant la fin de la guerre. Eut-elle duré plus longtemps qu'il demeure néanmoins douteux que le Triebflugel aurait jamais été en mesure d'entrer en service, tant les problèmes liés à la transition du vol vertical au vol horizontal (et inversement) ainsi qu'à la phase d'atterrissage - avec le pilote couché sur le dos et un appareil descendant "à reculons" sous lui - auraient été insurmontables (1)

(1) tous les essais réalisés après guerre, et dans le monde entier, sur des appareils semblables furent autant de coûteux échecs
http://diberville.blogspot.com/2006_01_01_diberville_archive.html
Revenir en haut Aller en bas
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Dim 3 Sep 2006 - 0:12

Il y avait, en plus des phases de transitions, un autre problème insurmontable à cette époque : l'impossibilité d'alimenter correctement le stato en carburant du fait de la force centrifuge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thud
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 3643
Age : 43
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Mar 5 Sep 2006 - 0:33

c'est presque le principe du rotodyne le moteur est en bout de pale

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Mar 5 Sep 2006 - 0:51

Je dois avoir un documentaire sur le Rotodyne, yapluka le retrouver !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Jeu 22 Avr 2010 - 23:37

J'avais écrit un ptit truc sur la bestiole, sur un autre fofo ...Je me permet de le poser ici

Genèse :

Les années 1930 furent marquées, dans le monde entier ,par l'augmentation exponentielle des études les plus folles en matière d'aéronautique. Menées avec le soutien financier d'Etats de plus en plus belliqueux, elles permirent l'avènement d'un nombre certain de chercheurs tant audacieux que « productifs ». L'un de ceux-ci ,le Dr Erich von Holst, se passionne pour les insectes, et en particulier les différentes caractéristiques de leurs vols. Réalisant plusieurs modèles réduits motorisés, il s'efforce de recomposer mécaniquement le vol de la libellule. Parmi les différentes formules essayées, von Holst s'attache particulièrement à la réalisation d'un appareil VTOL (appareil à décollage et atterrissage vertical) à la voilure tournante. Un véritable rotor de trois imposantes pales devait tourner autour du fuselage de cet appareil ,de manière à permettre le décollage et le vol de l'ensemble .L'ingénieur allemand pensa à fixer des groupes propulseurs sur chacun des plans, de manière à ce que leurs actions provoquent et la mise en rotation du rotor et la propulsion de l'appareil. Ce projet, baptisé Triebflügel (« Voilures réactorisée ») ,aurait pu rester dans les cartons si les croquis du docteur Von Holst n'avaient pas atterri à l'été 1943 sur le bureau du Professor Kurt Tank, directeur technique des usines Focke-Wulf de Brème. Celui-ci se montra dès le départ très intéressé par le projet, d'autant que la situation militaire du moment imposait de se pencher vers les appareils les moins exigeants possible en longueur de piste.
Une équipe fut montée au début de l'année 1944 afin de développer le projet. Installés à Bad Eilsen et dirigés par le Dr von Holst, les ingénieurs allemands vont travailler près d'une année sur le projet ,en faisant bien évoluer les projets initiaux. Le fuselage de l'engin prévu fut ainsi extrapolé de la nébuleuse du Ta-183, et aurait dû recevoir un armement assez mixte puisque comprenant deux MG 151/20 (plutôt destinés à la lutte contre les chasseurs) ainsi que deux MK 108 (excellents dans la chasse au « viermot » et seulement dans ce cas). Le mode de propulsion reposait désormais sur des statoréacteurs. Le choix d'un statoréacteur n'était d'ailleurs pas anodin; beaucoup plus simple – et donc plus fiable – qu'un réacteur, il avait l'avantage d'utiliser non pas une essence de plus en plus rare, mais de la poussière de charbon. L'inconvénient était cependant qu'un statoréacteur s'avère incapable de démarrer à une vitesse nulle. Une ingénieuse solution à ce problème fut alors trouvée, en plaçant un petit moteur-fusée Walther dans chacune des tuyères .Leurs fonctionnements permettait de mettre le rotor en rotation à la vitesse nécessaire au démarrage des statoréacteurs. A la mi-juin, les travaux initiaux furent achevé, et l'équipe passa aux test en soufflerie, sous la direction du docteur Pabst. L'anecdote veut que les statoréacteurs furent testés sur une portion d'aile de Fw 190 A-10 (version expérimentale avec une voilure rallongée) ,puisque aucun élément du Triebflügel n'avait même été commencé. Les études et les plans s'achevèrent début 1945, de manière satisfaisante puisqu'une commande de 10 appareils de présérie fut passée.
Description :

-Intercepteur monoplace .
-VTOL .
-Triplan, plans principaux rotatifs au décollage ,fixes en phase de vol .
-Armement interne ,pas de points d'emport externes connus .
-Empennage en « X » .


Plan 3 vues :



Source image: http://www.luft46.com/fw/fwtrieb.html

Caractéristiques :


Dimensions :

-Longueur : 9,35m

-Envergure : 11,5 m


Performances :

- Vitesse maximale (atteinte par le modèle en soufflerie ) : 900 Km/h

- Vitesse ascensionnelle en phase de décollage (estimée ) : 120 m/s


Motorisation :

Trois statoréacteurs Lorin de 840 Kg de poussée .

Armement :

-Deux canons MG 151/20 de 20mm

-Deux canons MK 108 de 30mm


Production :


Cet appareil original ne fut jamais construit ,malgré la commande de présérie .Un certain nombre de travaux avaient cependant commencés lorsque les britanniques saisirent les usines Focke-Wulf , en avril 1945 .Pas de détails sur ce que sont devenus les différents documents ainsi que les éléments en construction du ou des prototypes .

Vie opérationnelle :

Aucune vie opérationnelle ,même si le concept fut largement repris après le conflit .Parmi les plus ressemblantes réalisations ,citons le drone allemand Do 33 Kad ,ou le beaucoup plus récent NTT “Rissa” autre avion sans pilote ,cette fois-ci de facture russe .


Galerie iconographique :



Le docteur Von Holst ,père du Triebflügel ;

Source image : http://www.nexusboard.net/sitemap/6365/ringflugler-und-hubjager-t296826/


Si aucune photographie de l'appareil n'existe ,il n'en va pas de même des plans et esquisses des ingénieurs ayant planché dessus . Ce croquis nous dévoile le mode de fonctionnement complexe de la “voilure tournante” de ce projet de chasseur Focke-Wulf .

Source image : Lommel Horst « Geheimprojekte der DFS -Vom Höhenaufklärer bis zum Raumgleiter » Motorbuchverlag ,Stuttgart 2000 .


Notre VTOL à l'empennage cruciforme reposant verticalement au sol ,ce ne sont pas moins de cinq roues qui sont nécessaires pour sa réception .On remarque que les allemands ont fait preuve de standardisation puisque la roue principale semble être la roulette de queue d'un He 177 ,pendant que les roues secondaire proviennent, elles, de Fw 190 .

Source image : Lommel Horst «Geheimprojekte der DFS -Vom Höhenaufklärer bis zum Raumgleiter » Motorbuchverlag ,Stuttgart 2000 .


Cette coupe dévoile l'agencement interne de l'appareil .L'on notera la taille de l'arbre central nécessaire à la rotation ,ainsi que la disproportion du train d'atterrissage principal.

Source image: http://www.luft46.com/fw/fwtrieb.html


Une petite vidéo ,qui illustre bien ce à quoi aurait put ressembler une mission de notre avion. Elle illustre surtout parfaitement son mode de propulsion relativement peu catholique, ainsi que les difficultés d'atterrissages qu'auraient rencontrés les pilotes de cet appareil .



La fin de la guerre ne clôt évidemment pas l'ère des VTOL .Outre les essai français bien connus ,nous noterons que les Allemands eux même perdureront dans cette voie ,avec notamment leurs drone Do 33 Kad .


Source image : Lommel Horst « Geheimprojekte der DFS -Vom Höhenaufklärer bis zum Raumgleiter » Motorbuchverlag ,Stuttgart 2000 .



Ultime descendant du concept ,le drone russe NTT Rissa :

Source image: http://www.reaa.ru/cgi-bin/yabb/YaBB.pl?num=1233151597/10

Sources :

Ecrites :

- Lommel Horst « Geheimprojekte der DFS -Vom Höhenaufklärer bis zum Raumgleiter » Motorbuchverlag ,Stuttgart 2000 .

- Nowarra Heinz “Die deutsche Luftrüstung 1933-1945” Bernard & Graefe ,Bonn .

Internet :

- http://www.luft46.com/fw/fwtrieb.html

- http://www.reaa.ru/cgi-bin/yabb/YaBB.pl?num=1233151597/10

- http://www.nexusboard.net/sitemap/6365/ringflugler-und-hubjager-t296826/


Dernière édition par panzerblitz le Ven 23 Avr 2010 - 3:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7225
Age : 56
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Ven 23 Avr 2010 - 3:10

Etonnant, Merci !!!

Voir aussi http://jpcolliat.free.fr/trieb/trieb.htm

Dans un livre de Wolfgang Wagner sur Kurt Tank (Ed. Schieffer) :
- puissance de chacun des 3 stato-réacteurs : 825 kgp
- vitesse de rotation des ailes autour du fuselage : 220 tours/minutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Ven 23 Avr 2010 - 3:31

Merci beaucoup Marc !

Je suis d'ailleurs assez embêté d'avoir loupé une bonne enchère d'ebay ,enchère qui portait sur deux numéros de "Luftfahrt" traitant du tagazou .Je pense que j'aurai alors eu bien plus d'infos à communiquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 43
Localisation : Toulouse sud-est
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Ven 23 Avr 2010 - 12:03

Merci aussi pour ces infos.

La propulsions par capture ou stato en bout de pale fut pas mal utilisées et testées sur les hélicos d'après-guerre, pour éviter le rotor anti-couple.
Système employé en premier sur le Doblhoff WNF 342 puis sur le Dornier Do.32, Sud-Ouest SO.1221 "Djinn", Fairey Rotodyne, etc....
Exemple le petit Djinn avec éjection des gaz:



Un bouquin traitant spécialement le Treibflugel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Ven 23 Avr 2010 - 20:44

Merci beaucoup Rainbow !

-> Je suis en train de bricoler un autre sujet, sur un appareil "luft 46" ,mais qui fut lui quasi-achevé à l'arrivée des soviétiques dans les usines.

Je le posterai d'ici 2 petites semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7225
Age : 56
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Ven 23 Avr 2010 - 23:48

Lequel ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 43
Localisation : Toulouse sud-est
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Sam 24 Avr 2010 - 0:39

Le Fw Flitzer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Sam 24 Avr 2010 - 3:41

Voici le profil de la bébette, que je suis en train de fignoler .



Il reste encore pas mal de truc a retoucher, mais je suis quand même globalement satisfait ...C'est mon tout premier réalisé sur ordi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Dim 25 Avr 2010 - 5:26

Apparemment, le Henschel Hs 132.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7225
Age : 56
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Dim 25 Avr 2010 - 13:21

Pierre, j'ai peur que tu te sois inspiré de ce qui paraissait être une photo, mais ne serait qu'un dessin de Gert Heumann. A voir aussi, si tu peux, je crois que la bombe était semi-encastrée sous le fuselage ...

Quelques liens :
- http://modelscale.free.fr/photoscopes/Hs132/index.html
- http://luft46.volga.ru/henschel/hs132.html

Dans la meilleure résolution possible, les 3 photos publiées (et hélas retouchées) de l'épave qui a été étudiée au Ts.A.Gu.I., extraites d'un livre russe de l'après-guerre sur la construction aéronautique (Copyright DR : je me doute, mais ne suis pas sûr du tout) :



Légende des photos :
Fig.6 - La disposition du panneau d'instruments dans la cabine
Fig.7 - Détail de la cabine du pilote
Fig.8 - "Carcasse" du fuselage et du moteur de l'avion Hs-132
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Dim 25 Avr 2010 - 17:53

Oui oui, je sais qu'il s'agit d'une photo-montage (j'ai apris ça dans dans "He 162" d'Alfred Hiller ,qui date tout de même de 1984, donc pas si récent que ça ) ...Et les seules photos existantes -à peu prés certaines- sont celles que tu présentes .

J'ai en fait repris les P3V de Nowarra et de Griehl paru dans deux bouquins ,j'ai fait un mixage des deux (grosses différences au niveau des lignes de structures ) et j'ai eu ce résultat.

Mon profil a donc une prétention au "what if" ,mais certainement pas à la restitution exacte .

Par contre ça m'intéresse pour le Tsaagi ,puisque je n'ai rien vu sur le sujet dans les bouquins de Geust et de Sobolew ,pourtant assez exhaustifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7225
Age : 56
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Dim 25 Avr 2010 - 18:13

Je n'ai rien d'autre que ces photos ;

Elles doivent venir de ce livre :
http://www.amyat.narod.ru/foto/aviaconstruction/index.htm

Mais je ne suis pas certain ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzerblitz
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: le Triebflugel   Dim 25 Avr 2010 - 19:33

Beh merci, pas mal en tout cas Modelstories ...

Marrant ,il mentionne "Under the red star II" ,mais l'exemplaire que j'ai ici n'a aucune inscription de tome ...Faut en déduire que c'est le Tome I ...


(Sinon ,en H.S du H.S ,merci beaucoup pour le lien vers les photos de zinc hongrois )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Triebflugel   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Triebflugel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Triebflugel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par thèmes :: Autres aéronefs :: Prototypes et Projets divers-
Sauter vers: