AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 Aux deconvennues de la fleche inverse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dundas
Invité



MessageSujet: Aux deconvennues de la fleche inverse   Sam 2 Sep 2006 - 12:48


... si l'aile en flèche permettait d'augmenter la vitesse maximale des avions, elle dégradait également leur comportement à faible vitesse et basse altitude, au point de les rendre dangereux, ce qui imposa très vite l'ajout de cloisons et autres volets hyper-sustentateurs, forcément lourds et compliqués.

Pour pallier cet inconvénient, les ingénieurs de Junkers eurent alors une idée ahurissante et à vrai dire digne d'un roman de Jules Vernes : inverser le sens de la flèche, qui se retrouva donc orientée non pas vers l'arrière (comme dans tous les avions à réaction actuels) mais bien vers l'avant (!)

Aérodynamiquement, et à la différence de l'aile en flèche arrière, l'aile en flèche inverse permettait aux extrémités des plans de ne décrocher qu'en tout dernier lieu, ce qui rendait l'avion beaucoup plus sûr et stable à faible vitesse. En revanche, elle augmentait considérablement les contraintes en torsion, au point qu'il fut rapidement jugé nécessaire de disposer les moteurs très en arrière des ailes, afin de tenter d'en limiter les effets.

Même ainsi, le concept semblait si étrange, et à vrai dire si éloigné du simple bon sens, qu'on décida d'en valider la pertinence sur un avion expérimental - le Junkers 287. Pour gagner du temps, et de l'argent, cet appareil devait être construit avec un maximum de pièces déjà existantes et même... avec des pièces récupérées sur des avions américains abattus. Les roues avant (non escamotables) provenaient ainsi d'un bombardier américain B24 "Liberator", le fuselage d'un Heinkel 177 "Greif", le train d'atterrissage principal d'un Junkers 352, et la queue d'un Junkers 388 (!)

Il en résulta un véritable monstre, dont la laideur criante ne fit certes pas grand-chose pour améliorer les préjugés déjà considérables envers l'aile en flèche inverse. Conçu en tant que biréacteur, le Junkers 287 était tout simplement trop lourd pour décoller. Il fallut donc lui adjoindre deux autre réacteurs, montés de part et d'autre du fuselage et, comme ce n'était pas encore suffisant, deux fusées largables d'appoint sous les ailes.

Plusieurs essais en vol purent être menés avant la fin de la guerre. Mais, bien qu'effectivement très stable, le Junkers 287 fut loin d'atteindre les performances calculées. Capturés par les Soviétiques, les prototypes de l'avion furent ensuite modifiés par leurs soins, et brièvement testés, sans qu'aucune production en série n'en résulte. Aujourd'hui encore, l'aile à flèche inverse demeure pur caprice d'ingénieur...
http://diberville.blogspot.com/2006_01_01_diberville_archive.html
Revenir en haut Aller en bas
jicéhem
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 73
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Dim 7 Jan 2007 - 16:56

Dundas a écrit:

... si l'aile en flèche permettait d'augmenter la vitesse maximale des avions, elle dégradait également leur comportement à faible vitesse et basse altitude, au point de les rendre dangereux, ce qui imposa très vite l'ajout de cloisons et autres volets hyper-sustentateurs, forcément lourds et compliqués.

Pour pallier cet inconvénient, les ingénieurs de Junkers eurent alors une idée ahurissante et à vrai dire digne d'un roman de Jules Vernes : inverser le sens de la flèche, qui se retrouva donc orientée non pas vers l'arrière (comme dans tous les avions à réaction actuels) mais bien vers l'avant (!)

Aérodynamiquement, et à la différence de l'aile en flèche arrière, l'aile en flèche inverse permettait aux extrémités des plans de ne décrocher qu'en tout dernier lieu, ce qui rendait l'avion beaucoup plus sûr et stable à faible vitesse. En revanche, elle augmentait considérablement les contraintes en torsion, au point qu'il fut rapidement jugé nécessaire de disposer les moteurs très en arrière des ailes, afin de tenter d'en limiter les effets.

Même ainsi, le concept semblait si étrange, et à vrai dire si éloigné du simple bon sens, qu'on décida d'en valider la pertinence sur un avion expérimental - le Junkers 287. Pour gagner du temps, et de l'argent, cet appareil devait être construit avec un maximum de pièces déjà existantes et même... avec des pièces récupérées sur des avions américains abattus. Les roues avant (non escamotables) provenaient ainsi d'un bombardier américain B24 "Liberator", le fuselage d'un Heinkel 177 "Greif", le train d'atterrissage principal d'un Junkers 352, et la queue d'un Junkers 388 (!)

Il en résulta un véritable monstre, dont la laideur criante ne fit certes pas grand-chose pour améliorer les préjugés déjà considérables envers l'aile en flèche inverse. Conçu en tant que biréacteur, le Junkers 287 était tout simplement trop lourd pour décoller. Il fallut donc lui adjoindre deux autre réacteurs, montés de part et d'autre du fuselage et, comme ce n'était pas encore suffisant, deux fusées largables d'appoint sous les ailes.

Plusieurs essais en vol purent être menés avant la fin de la guerre. Mais, bien qu'effectivement très stable, le Junkers 287 fut loin d'atteindre les performances calculées. Capturés par les Soviétiques, les prototypes de l'avion furent ensuite modifiés par leurs soins, et brièvement testés, sans qu'aucune production en série n'en résulte. Aujourd'hui encore, l'aile à flèche inverse demeure pur caprice d'ingénieur...
http://diberville.blogspot.com/2006_01_01_diberville_archive.html

Bonjour,

Mais l'aventure ne s'arrête pas avec la fin de la guerre...
Dès la fin des hostilités, l'usine de Dessau est remise en état par les Russes, le Ju 287 V1, rapatrié de Rechlin, est réparé et le Ju 287 V2 terminé (comme dit ci-dessus), pour continuer le programme en compagnie de deux autres prototypes, certainement le Ju 287 V3 pour les essais en vol, et le Ju 287 V4 pour les essais statiques. En 1946, on ne sait quand exactement, le Ju 287 V2 décolle pour la première fois aux mains du Flugkapitän Jülge et part pour l'URSS. Le 22 octobre 1946, l'équipe Junkers, formée des Dipl. Ing. Brunolf Baade, Hans Wocke, Fritz Freitag et du Dr. Scheibe, est "invitée" en URSS. En 1954, Fritz Freitag et Brunolf Baade rejoignent la RDA où, chez VEB, ils mettent au point le Baade B-152, un quadriréacteur commercial à aile en flèche positive et réacteurs en nacelles, qui, bien que réussi, sera victime de restrictions budgétaires. En 1960, Freitag rejoinf l'Allemagne fédérale comme responsable du programme Nord/VFW-Fokker Transall C-160. Hans Wocke rejoindra la RFA où, chez HFB (Hansa Flugzeugbau), il concevra le HFB 320 Hansa Jet, un avion de transport à aile en flèche négative.
Ces infos sont le fruit de recherches effectuées pour Aéro Journal, une défunte revue...

Pour le Baade 152, voici un raccourci :
http://www.geschichte.aero/geschichte/zivile_luftfahrt/beitrag.cfm?id_nr=137&katid=22&kat_d=D%C3%BCsenflieger

et pour le HFB 320 :
http://www.airliners.net/open.file?id=0596447&size=L
http://www.flug-revue.rotor.com/FRHeft7X/FRHeft77/FRH7705/FR7705b.htm

Cordialement,

Jcéhem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Dim 7 Jan 2007 - 21:27

A ma connaissance, le 1er avion pourvu d'ailes en flèche inversées fut créé par Alexander Lippisch pour le compte de la DFS (Deutsche Forschungsanstalt für Segelflug) : le planeur DFS 42 Cormoran.

Ein Dreieck Fliegt par Alexander Lippisch

Pour ce qui est du Ju 287, ses ailes permettaient effectivement de décrocher plus tardivement aux basses vitesses, mais elles engendraient des problèmes d'aéroélasticité qui ne purent être résolus qu'avec l'apparition des matériaux composites. C'est ainsi qu'on retrouve ce type d'ailes, entre autres, sur les Grumman X-29, Su-47 Berkut

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7219
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Dim 7 Jan 2007 - 23:02

Pour une fois, un si beau sîte en français !!!

http://prototypes.free.fr/ju287/ju287-1.htm

avec tous ses dérivés allemands et russes j'unsqu'en 1950, environ, en prime !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thud
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 3637
Age : 42
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Lun 8 Jan 2007 - 0:48

ui c'est le truc de la fleche inverse

quand la fleche est normal les force aerodynamique tende a "replier" l'aile contre le fuselage. alors qu'avec une fleche inverser ces meme forces tendent a "arracher" l'aile du fuselage

donc a l'epoque il fallais construire une emplanture d'aile tres resistante ce qui la rendais tres tres lourd par rapport a une aile conventionnel donc tout le benefisse d'une telle aile etait perdu

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7219
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Lun 8 Jan 2007 - 1:32

Un autre avion magnifique à aile en flêche inversée dont la construction a commencé en 1938 et qui allait voler en 1940 : le Bugatti 100 !!!

Avion complet en exposition statique au Musée de l'EAA - USA

Pour en savoir plus : http://perso.orange.fr/morlock68/bugatti.htm
et sur son histoire : http://bugattiscars.free.fr/bugatti.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senoufo
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 1937
Age : 33
Localisation : Landes (40) et Indre-et-Loire (37)
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Lun 8 Jan 2007 - 20:18

Beaucoup de planeurs ont une légère flèche inversée. La plage de vitesse etant généralement 70 - 280 km/h il n'y a pas trop de problèmes de résistance :

Le vieux ASK13 en bois et toile :

www.aeroair.de

Le tout jeune Duo-Discus en composite

www.segelflugzentrum-koenigsdorf.de

A basse vitesse le gain de stabilité est interessant pour optimiser les montés en ascendances.

_________________

http://www.velivoles.com : Le Vol à Voile en images !
Volez à Biscarrosse ! http://perso.wanadoo.fr/boplaneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.velivoles.com
SpitfiremkVb
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Mar 9 Jan 2007 - 3:35

Et le SU-37 Berkut dans tout ça????? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thud
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 3637
Age : 42
Localisation : les fourgs (doubs) LFSP
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Mar 9 Jan 2007 - 12:34

ben comme le X29

_________________
VF-84 JOLLY ROGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stache13
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2556
Age : 67
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Mar 9 Jan 2007 - 14:38

Quelques avions a aile inversee

1944 le quadriréacteur junkers 287.


1964 le Hansa hfb 320, allemand, jet bimoteur d'affaires de 12 sièges.


1970 le Dassault Milan, Mirage 5 à canards rétractiles à fleche inverse.

1984 Grumman x29


1990 Rutan Model 151 à canards à fleche inverse.


1997 su 37 berkut.



1998 Lucas l7, petit monomoteur de tourisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airplane.over-blog.com/
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 60
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Mar 9 Jan 2007 - 15:59

Apparement le Su-37 est le Super Flanker
Le Berkut étant le Su-47

voir le site officiel de Sukhoï : http://www.sukhoi.org/gallery/?gallery_id=110&cur_gallery_id=110

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainbow
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 43
Localisation : Toulouse sud-est
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Mer 30 Juil 2008 - 15:08

Tex Hill a écrit:
Apparement le Su-37 est le Super Flanker
Le Berkut étant le Su-47

voir le site officiel de Sukhoï : http://www.sukhoi.org/gallery/?gallery_id=110&cur_gallery_id=110

Ce démonstrateur 'Berkut' s'appelait au départ S-37 (puis Su-47 + tard) d'où la confusion peut-être de stache13.
http://www.aviastar.org/air/russia/s-37.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COLAB
Aviateur première classe
Aviateur première classe
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 55
Localisation : CANADA
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   Mar 25 Aoû 2009 - 5:24

Ben avec le Colab on a résolu les problémes d'aile en flêche inverse...en ayant encore plus de performance de volabilité.

http://www.colabsystems.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.colabsystems.com/
FARMAN21
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 74
Localisation : VAR
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: AILE EN FLECHE INVERS2E   Ven 6 Jan 2012 - 11:46

Je vous recommande de vous pencher sur les réalisations de l'ingénieur RUTAN, qui s'est largement inspiré des recherches allemandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fusiliersmarins.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux deconvennues de la fleche inverse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux deconvennues de la fleche inverse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aux deconvennues de la fleche inverse
» FLECHE VELOCIO 2011
» Quelle fleche choisir pour l'exterieur ?
» exercises contre le pivot inverse
» Question fleche pour madame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par thèmes :: Autres aéronefs :: Prototypes et Projets divers-
Sauter vers: