AccueilFAQRechercherS'enregistrerRéservé aux membresRéservé aux membresSite AARéservé aux membresRéservé aux membresConnexion

Partagez | 
 

 hanna Reitsch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: hanna Reitsch   Lun 31 Oct 2005 - 23:51

Je connais assez bien Hanna Reitsch puisqu'elle a volé (et s'est même crashé) avec un Me 163 "Komet" Made by Lippisch.
Aussi je vous propose cette mini-biographie.


Hanna Reitsch 1912-1979
http://www.ctie.monash.edu/hargrave/reitsch.html

Hanna Reitsch est née à Hirschberg, en Silésie, Allemagne, le 29 mars 1912. Son père était ophtalmologiste, et sa mère, très croyante, lui avait transmis sa foi. Aussi, elle voulut d’abord être missionnaire et médecin, et pour cela, elle devait pouvoir se déplacer en avion, donc devenir pilote.
Avec le temps, c’est sa passion pour l’aviation qui l’emporta. Cependant, les limitations du Traité de Versailles, l’obligèrent à ne piloter que des planeurs. En 1932, après quelques heures de vol, l’étudiante en médecine devint une excellente pilote. Elle participa à des compétitions, notamment au Wasserkuppe, et prit part à l’expédition du professeur Georgii en Amérique du Sud. Elle devint le vingt-cinquième pilote, et la première femme, à gagner la médaille d’argent de vol à voile. Elle battit le record mondial de distance féminin ainsi que le record mondial d’altitude féminin sur planeur. En 1937, elle traversa pour la première fois les Alpes. Pour la récompenser, Hitler la nomma Capitaine à titre honorifique. Elle vola presque partout dans le monde, au Portugal, en Finlande, en Amérique du Sud. Elle participa même aux National Air Races de Cleveland dans l’Ohio en 1938. A cette époque, elle s’intéressa de plus en plus au vol motorisé et elle pilota le premier véritable hélicoptère, le Focke-Achgelis FW 61. Tous les soirs, pendant trois semaines d’affilée, elle fit des démonstrations avec cet appareil révolutionnaire en salle fermée : le Deutschlandhalle à Berlin. Charles Lindbergh, en personne, y fut invité et il fut très impressionné par cette prestation. La Luftwaffe la récompensa avec la Médaille Militaire de l’Air. Elle fut la première femme à recevoir cette décoration.


Hanna Reitsch dans le Deutschlandhalle sur le FW 61.
http://www.ctie.monash.edu/hargrave/reitsch.html

Devenue pilote d’essai, Hanna Reitsch participa activement aux tests du planeur DFS 230 ainsi qu’à ceux du bombardier en piqué Junkers Ju 87 « Stuka ». Ce dernier appareil devint tristement célèbre lors de l’invasion de la Pologne, des Pays-Bas, de la Belgique et de la France. Cependant, elle travailla ardemment et méthodiquement pour une cause qu'elle accepta sans le moindre doute. En 1941, elle faillit se tuer en testant un Dornier Do 17 doté d’un équipement destiné à sectionner les câbles des ballons de barrage britanniques. En reconnaissance de ces faits, elle reçut la Croix de Fer de 2ème Classe. Elle fut ainsi la deuxième femme à recevoir cette distinction.
La machine la plus dangereuse qu'Hanna Reitsch ait eu à examiner fut le Messerschmitt Me 163. Avec cet appareil, elle pulvérisa le record de vitesse ascensionnelle en atteignant 10000 mètres en une minute et demie après le décollage. Lors de son cinquième vol sur le « Komet », elle fut gravement blessée. Après cinq mois d’hôpital, Hitler la décora de la Croix de Fer de 1ère Classe. Hanna Reitsch, surnommée « la petite blonde fragile », n’était pas seulement courageuse et audacieuse, elle était aussi très téméraire.
Ayant eu vent de rumeurs affirmant que les dirigeants nazis exterminaient les Juifs, elle rencontra le Reichführer SS Heinrich Himmler. Ce dernier la persuada qu’il était aussi outragé qu’elle de voir que les Alliés répandaient une telle propagande ! Ainsi, elle garda confiance envers les chefs du IIIème Reich. Elle persuada l’Etat-Major de la Luftwaffe d’envisager une version suicide de la bombe volante V-1. Elle testa le prototype et fut très déçue quand elle comprit que ce projet était sans espoir devant l’avance des troupes alliées à travers l’Europe.


Fiesler Fi 103, V-1 & Fiesler Fi 103 Reichenberg
http://www.ctie.monash.edu/hargrave/reitsch.html

Par la suite, elle devint le pilote personnel d’Adolf Hitler. Le 27 avril 1945, à bord d’un Fiesler « Storch », Hanna Reitsch se rendit au « Bunker » à Berlin, en compagnie du Général Robert Ritter von Greim, probablement son amant. Elle tenta de persuader Hitler de quitter la ville assiégée par les troupes de l’Armée Rouge : celles-ci avaient déjà progressé de manière significative vers le centre-ville. Hanna Reitsch surprit alors le plan d’Hitler qui prévoyait que tous les responsables du parti nazi devaient s’associer dans un suicide collectif. Il était évident que la guerre était perdue. Ne voyant pas d’échappatoire, Reitsch et von Greim envisagèrent de se suicider en compagnie de leur chef. Au dernier moment, Hitler leur ordonna de quitter Berlin, puis nomma von Greim à la tête de la Luftwaffe en remplacement de Goering qui venait d’être destitué. Hanna Reitsch tenta de sauver les six jeunes enfants du Ministre de la Propagande, Joseph Goebbels, qui vivaient dans le « Bunker ». Elle voulut les emmener avec elle, mais Goebbels le lui interdit. Reitsch et von Greim furent les derniers à s’échapper de Berlin sous le feu nourri de la DCA russe. Elle survécut à la guerre, mais elle se retrouva seule : sa famille avait été décimée : son père avait tué sa mère, sa sœur, et ses neveux et nièces avant de retourner l’arme contre lui. Le Général von Greim s’était également suicidé. Seuls, sa force de caractère et son désir, toujours intact, de voler, l’empêchèrent de faire de même.
Retenue pendant 18 mois par les Américains, elle fut interrogée, puis libérée. Après la guerre elle se montra résolument non repentie. Elle continua à porter ses décorations fièrement, et elle écrivit ses mémoires « Le Ciel, Mon Royaume ». Elle continua à voler et fit preuve de générosité en aidant d'autres femmes pilotes de tous les pays. En 1953, Hanna Reitsch gagna la médaille de bronze lors du Championnat International de Planeurs à Madrid. En 1957, elle battit deux records féminins d’altitude. En 1962, elle créa l’Ecole Nationale de Planeurs au Ghana. En 1978, à l'âge de 65 ans, Hanna Reitsch battit un nouveau record de distance sur planeur en franchissant les Alpes. Elle décéda le 24 août 1979 des suites d’une attaque cardiaque. Conformément à ses dernières volontés, elle fut enterrée avec sa famille à Salzbourg en Autriche.
Sources : moi (Tex Hill)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warbird
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 40
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: hannah Reitsch   Sam 3 Juin 2006 - 8:23

hannah reitsch (1919-1979), etaite un minuscule bout de femme 1m55 pour 45 kilos. Mais elle etait energique et ambitieuse, elle voulait devenir medecin missionnaire, mais suite a un stage qu'elle fit en 1931 dans une école de vol a voile elle se mit a se passionner pour le vol sans moteur et révéle des dons de pilotes incroyable qui lui offrit l'oportunité de faire une tournée de demonstration en amerique du sud, ou elle batti plusieur record du monde de vol a voile féminin, ce qui lui valut d'être recruté en 34 comme pilote d'essai dans une école de vol à voile a Darmstadt. Entre temps Hitler prend le pouvoir et elle devint une de ses ferventes admiratrices.
Elle passe ses brevets de pilotes d'avion a moteur puis elle est envoyée a l'ecole de pilotage d'avion de transport de Stattin.
Ses brevets conquis elle reprend son poste de pilote d'essai, elle mettras notamment au point les freins de piqués qui seront montés sur tout les chasseurs d'assaut de la luftwaffe.
Sur la demande du géneral Ernst udet elle teste les premiers stukas.
En 37 elle teste les prototypes du premier helicoptére allemand, qu'elle presenteras sur ordre de goering dans un spectacle de cirque en 1938.
En 39 elle fait partie de la délégation allemande au meetings aériens de Cleveland. elle participe ensuite a la mise au points des premiers planeurs de combats allemands tout en battant plusieurs records mondiaux.
Hitler la décore personnellement de la croix de fer suite a un accident dont elle s'en sort miraculeusement.
En 42 elle teste les premiers Me -163 au retour d'un vol d'essai elle est de nouveau blessée gravement et envoyé a l'hopital dont elle ne sortiras que fin 43.
On la désigne pour mettre au point les V1 qui ont des problémes et qui s'ecrasent aprés avoir decollé, les ingénieurs ne pouvant trouver le probléme, on équipa donce la bombe de poste de pilotage, lau péril de sa vie hannah reitsch ellle découvre la defectuosité du systéme gyroscopique.
Suite a ses vols elle a l'idée de créer un escadron de pilote suicide qui pourraient guider les V1 avec une grande precision sur les cibles ennemis.
En 44 Hitler accepte l'idée, une premiére escadrille est formée dont elle fait évidemment partie, mais elle n'auras jamais l'occasion d'être mise en activité.
Elle accomplit un dernier exploit durant ce conflit, a bord d'un fiseler storch elle est le dernier pilote a attérire dans Berlin plus qu'a moitié conquise par les Russes le 27 avril 45, elle piloteras le dernier avion qui part de Berlin le 29 avril.
7 jours aprés l'allemagne nazis capitule, elle seras capturée par les americains, passeras 2 ans en prison, Dés sa liberation toujours autant passionnée elle battras de nouveaux records ce qui lui vaudras de reprendre ses fonctions de pilotes d'essais et qui lui redonneras son grade dans l'armée allemandes.

Sources tome 6 des aventures de Buck Danny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buck D.
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 69
Localisation : Calvados (14) et le Cap Orne (61)
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Jeu 13 Juil 2006 - 23:01

Mes sources ne sont pas le tome 6 de mes mémoires mais son bouquin "Aventures en plein ciel" que je viens de terminer et qui était passionnant.
Mais, je me pose quelques questions :
1 - pages 210/211 "On ne savait rien encore en Allemagne des aviateurs japonais "Kamikaze". C'est bien du fond du peuple allemand qu'était née cette idée. La première séance qui eut pour objet l'étude de notre plan se tint dans l'hiver1943/1944, en présence du président de l'académie.
Alors les "japs" aurait pris l'idée des "Volontaires de la Mort" pour en faire des "Vents divins"?
2 - page 214 "La suite dépendait du chef de l'état major général de la Luftwaffe, le général Korten. Il confia notre groupe de "Volontaires de la Mort" à une escadrille qui devait l'instruire. Des milliers de volontaires qui s'étaient présentés, on ne prit qu'une petite phalange, environ soixante dix".
Hanna Reitsch n'aurai t'elle pas exagérée sur le nbre de volontaires?

Voici la bete :

La V1 équipée pour les "Volontaires de la Mort".
Aventures en plein ciel - ed. La palatine 1952
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Jeu 13 Juil 2006 - 23:12

a mediter il y as bien eu une escadrille de volontaire enfin peut etre forcer de pilote suicide alors pourqu oi pas

mais un des protos du v1 a etait piloter pour resoudre des problemes gyroscopique
Revenir en haut Aller en bas
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Ven 14 Juil 2006 - 0:52

C'est effectivement Hanna Reitsch elle même qui a volé dans la version pilotée du V1.

On la voit tester cet appareil dans le film Opération Crossbow.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Ven 14 Juil 2006 - 11:52

voila je n etais plus sure du titre du film
Revenir en haut Aller en bas
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Ven 14 Juil 2006 - 12:00

Ce film passe dimanche prochain sur Action à 10h55

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dundas
Invité



MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Ven 14 Juil 2006 - 12:07

je ne l ais pas enfin je ne crois pas tout comme C+
Revenir en haut Aller en bas
stache13
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Nombre de messages : 2556
Age : 67
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Hanna Reitsch   Mar 19 Aoû 2008 - 14:41

Il ne faudrait pas croire que les pilotes de Storch furent tous des balèzes du genre de Skorzeny.

Une petite femme pilote au palmarès impressionnant, fille du vol à voile d'avant-guerre, aura aussi marqué les légendes du Storch. D'ailleurs, elle ne s'est pas contentée du Storch.

Tous les prototypes de la Luftwaffe on dû lui passer entre les mains un jour ou l'autre (Me 163 - F1 103 - Hélicos - Autogyres). Des crashes retentissants et une formidable baraka.

lire la suite illustree de photos
http://surlezinc.blogs.com/jcp/2005/05/fieseler_storch.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airplane.over-blog.com/
greg ace
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 45
Localisation : calais
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Sam 23 Aoû 2008 - 11:09

Je ne sais que Skorzeny savait piloter
GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7198
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Sam 23 Aoû 2008 - 11:40

Le pilote d'Otto Skorzeny ce 12 Septembre 1943 était le lieutenant Gerlach.

Après l'atterrissage, les paras mirent le feu à leurs planeurs, dégagèrent quelques cailloux du terrain en pente qui allait servir de piste, et virent maintenir les ailes du Fi-156 tandis que le pilote emballait le moteur ...

A l'arrière du "Storch", Benito Mussolini (environ 80kg) et Otto Skorzeny (presque 2 mètres et plus de 100kg) ...
Au lacher, l'avion décolla quand même, malgré qu'une roue ait été faussée dans une crevasse lors de la course d'élan ...

Quand aux paras, ils semblent que leur admiration pour leur chef, et le IIIème Reich, a ensuite baissé assez vite !!!

Voir, par exemple : http://www.guerre-mondiale.org/Articles/enlevementmussolini.htm
________________________________________________________________________________

Pour en revenir à Hanna Reitsch, c'était certes une nazie convaincue, et elle l'est restée ... Néanmoins :
  • Si elle a participé à de nombreuses manifestations nazies, elle n'a jamais combattu,

  • Elle a maintes fois risqué sa vie dans les essais des prototypes, et fut plusieurs fois blessée ...
    Celà explique aussi son physique.
Capturée en 1945 par les alliés, elle fut "blanchie" en 1946 malgré ses opinions.
Parfois on dit que "l'histoire jugera" ... Je crois que c'est ce qui a été fait alors.

Après la guerre, elle continua de vouer sa vie à l'aviation :

Höhen und Tiefen - 1945 bis zur Gegenwart
(Des Hauts et des Bas - 1945 jusqu'à aujourd'hui, H. Reitsch, 1978)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 45
Localisation : calais
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Ven 29 Aoû 2008 - 15:51

Merci Marc pour les précisions.
GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tex Hill
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 8109
Age : 59
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Sam 30 Aoû 2008 - 21:02

Voici une mini-bio de Hanna Reitsch.

Hanna Reitsch est née à Hirschberg, en Silésie, Allemagne, le 29 mars 1912. Son père était ophtalmologiste, et sa mère, très croyante, lui avait transmis sa foi. Aussi, elle voulut d’abord être missionnaire et médecin, et pour cela, elle devait pouvoir se déplacer en avion, donc devenir pilote.
Avec le temps, c’est sa passion pour l’aviation qui l’emporta. Cependant, les limitations du Traité de Versailles, l’obligèrent à ne piloter que des planeurs. En 1932, après quelques heures de vol, l’étudiante en médecine devint un excellent pilote. Elle participa à des compétitions, notamment au Wasserkuppe, et prit part à l’expédition du professeur Georgii en Amérique du Sud. Elle devint le vingt-cinquième pilote, et la première femme, à gagner la médaille d’argent de vol à voile. Elle battit le record mondial de distance féminin ainsi que le record mondial d’altitude féminin sur planeur. En 1937, elle traversa pour la première fois les Alpes. Pour la récompenser, Hitler la nomma Capitaine à titre honorifique. Elle vola presque partout dans le monde, au Portugal, en Finlande, en Amérique du Sud. Elle participa même aux National Air Races de Cleveland dans l’Ohio en 1938. A cette époque, elle s’intéressa de plus en plus au vol motorisé et elle pilota le premier véritable hélicoptère, le Focke-Achgelis FW 61. Tous les soirs, pendant trois semaines d’affilée, elle fit des démonstrations avec cet appareil révolutionnaire en salle fermée : le Deutschlandhalle à Berlin. Charles Lindbergh, en personne, y fut invité et il fut très impressionné par cette prestation. La Luftwaffe la récompensa avec la Médaille Militaire de l’Air. Elle fut la première femme à recevoir cette décoration.
Devenue pilote d’essai, Hanna Reitsch participa activement aux tests du planeur DFS 230 ainsi qu’à ceux du bombardier en piqué Junkers Ju 87 « Stuka ». Ce dernier appareil devint tristement célèbre lors de l’invasion de la Pologne, des Pays-Bas, de la Belgique et de la France. Cependant, elle travailla ardemment et méthodiquement pour une cause qu'elle accepta sans le moindre doute. En 1941, elle faillit se tuer en testant un Dornier Do 17 doté d’un équipement destiné à sectionner les câbles des ballons de barrage britanniques. En reconnaissance de ces faits, elle reçut la Croix de Fer de 2ème Classe. Elle fut ainsi la deuxième femme à recevoir cette distinction.
La machine la plus dangereuse qu'Hanna Reitsch ait eu à examiner fut le Messerschmitt Me 163. Avec cet appareil, elle pulvérisa le record de vitesse ascensionnelle en atteignant 10000 mètres en une minute et demie après le décollage. Lors de son cinquième vol sur le « Komet », elle fut gravement blessée. Après cinq mois d’hôpital, Hitler la décora de la Croix de Fer de 1ère Classe. Hanna Reitsch, surnommée « la petite blonde fragile », n’était pas seulement courageuse et audacieuse, elle était aussi très téméraire.
Ayant eu vent de rumeurs affirmant que les dirigeants nazis exterminaient les Juifs, elle rencontra le Reichführer SS Heinrich Himmler. Ce dernier la persuada qu’il était aussi outragé qu’elle de voir que les Alliés répandaient une telle propagande ! Ainsi, elle garda confiance envers les chefs du IIIème Reich. Elle persuada l’Etat-Major de la Luftwaffe d’envisager une version suicide de la bombe volante V-1. Elle testa le prototype et fut très déçue quand elle comprit que ce projet était sans espoir devant l’avance des troupes alliées à travers l’Europe.
Par la suite, elle devint le pilote personnel d’Adolf Hitler. Le 27 avril 1945, à bord d’un Fiesler « Storch », Hanna Reitsch se rendit au « Bunker » à Berlin, en compagnie du Général Robert Ritter von Greim, probablement son amant. Elle tenta de persuader Hitler de quitter la ville assiégée par les troupes de l’Armée Rouge : celles-ci avaient déjà progressé de manière significative vers le centre-ville. Hanna Reitsch surprit alors le plan d’Hitler qui prévoyait que tous les responsables du parti nazi devaient s’associer dans un suicide collectif. Il était évident que la guerre était perdue. Ne voyant pas d’échappatoire, Reitsch et von Greim envisagèrent de se suicider en compagnie de leur chef. Au dernier moment, Hitler leur ordonna de quitter Berlin, puis nomma von Greim à la tête de la Luftwaffe en remplacement de Goering qui venait d’être destitué. Hanna Reitsch tenta de sauver les six jeunes enfants du Ministre de la Propagande, Joseph Goebbels, qui vivaient dans le « Bunker ». Elle voulut les emmener avec elle, mais Goebbels le lui interdit. Reitsch et von Greim furent les derniers à s’échapper de Berlin sous le feu nourri de la DCA russe. Elle survécut à la guerre, mais elle se retrouva seule : sa famille avait été décimée : son père avait tué sa mère, sa sœur, et ses neveux et nièces avant de retourner l’arme contre lui. Le Général von Greim s’était également suicidé. Seuls, sa force de caractère et son désir, toujours intact, de voler, l’empêchèrent de faire de même.
Retenue pendant 18 mois par les Américains, elle fut interrogée, puis libérée. Après la guerre elle se montra résolument non repentie. Elle continua à porter ses décorations fièrement, et elle écrivit ses mémoires « Le Ciel, Mon Royaume ». Elle continua à voler et fit preuve de générosité en aidant d'autres femmes pilotes de tous les pays. En 1953, Hanna Reitsch gagna la médaille de bronze lors du Championnat International de Planeurs à Madrid. En 1957, elle battit deux records féminins d’altitude. En 1962, elle créa l’Ecole Nationale de Planeurs au Ghana. En 1978, à l'âge de 65 ans, Hanna Reitsch battit un nouveau record de distance sur planeur en franchissant les Alpes. Elle décéda le 24 août 1979 des suites d’une attaque cardiaque. Conformément à ses dernières volontés, elle fut enterrée avec sa famille à Salzbourg en Autriche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FARMAN21
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 74
Localisation : VAR
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: HANNA REITSCH   Dim 8 Jan 2012 - 11:39

Quoique nazie convaincue, Hanna ne fut jamais l'instigatrice des avions suicides. Elle collabora simplement à leur développement. Il est vrai qu'on ne prête qu'aux riches mais en l'occurence, cette femme qui avait quasiment tout piloté en fait de machines allemandes, ne fut qu'une collaboratrice du RSHA et de son unité spéciale KG200. Elle ne fut pas inquiétée par les tribunaux de dénazification, c'est tout dire.

Quand aux idées suicidaires des allemands lambda, je n'y crois pas. Le code du bushido, n'a jamais été enseigné au pékin ordinaire de l'allemagne moyenne. Le suicide était par contre trés répandu dans la caste des officiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fusiliersmarins.com/
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7198
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Dim 8 Jan 2012 - 12:38

Il y a bon article de 13 pages de Médin Romanescu sur Hanna Reitsch dans le N°44 d'AirMag de Novembre/Déc. 2008 ;

Concernant les Fi-103 pilotés, il semble que ce soit une idée d'Otto Skorzeny*, qu'il a fait mettre en pratique en persuadant les responsables qu'elle venait de Hitler. Les pilotes retenus étaient de petite taille pour pouvoir se glisser dans le cockpit de l'engin, qui décollait sous un He-111. Le RLM s'y opposera rapidement.

Elle se déclarera "déçue du nazisme" après-guerre, mais continuera à porter sa Croix de Fer et son grade de FlugKapitan.

Dans son proche entourage, il y eut en 1945 beaucoup de suicides : Le FelldMarschall Von Greim avec qui elle avait vécu les dernier jours de la guerre, et son propre père, qui se suicida après avoir tué sa femme et la soeur d'Hanna Reitsch.
___________
N.B.* : Otto Skorzeny n'était pas pilote, mesurait presque 1m90 et pesait plus de 100kg. L'envol du Fi-156 du Gran Sasso, dans lequel il avait pris place à l'arrière avec Mussolini (qui n'était pas non plus un "petit gabarit") est, à mon avis, plus dû à la science du pilotage et à la chance personnelle du Hauptmann Heinrich Gerlach (pilote personnel du Général Student) ... qu'aux lois de la physique !!! . . . . . A voir : http://www.3squadron.org.au/subpages/sasso.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FARMAN21
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 74
Localisation : VAR
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: REICHENBERG   Dim 8 Jan 2012 - 21:14

Non Marc, ce n'est pas une idée de Skorzeny, mais bel et bien l' idée d'un type qui n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd. En l'occurence celle de Himmler et de son RSHA. Cette idée pour commencer doit avoir un début, qui va devoir démontrer qu'on peut faire piloter cet engin par un homme. Ceci établi, et aprés les essais, la réponse est oui....mais avec la réserve que le pilote ne pourra s'extraire du bidule en finale car il sera happé par la gueule du stato....donc c'est un type sacrifié. D'où un certain flottement et une mollesse de mise en place. Jusqu'à ce que le sieur Himmler mette les pieds dans le plat et nomme un "exécuteur" (j'aime ce mot appliqué à cette entreprise), en la personne de Skorzeny. Il va recruter une soixantaine de candidats au suicide, puis se désintéressera de l'affaire car les pénuries de toutes sortes empêche la modif d'avions porteurs. Il est hors de question de lancer la bête avec un type dedans à l'aide des fusées à poudre habituelles. Il ne résisterait pas à l'accélération brutale. Ces 60 candidats ont disparu du rôle des "suicidés", et ont été se suicider ailleurs. C'est pas les occasions qui manquaient en cette période
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fusiliersmarins.com/
Marc_91
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel
avatar

Nombre de messages : 7198
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: hanna Reitsch   Mar 27 Nov 2012 - 21:04

Une série de photos privées transmises par Caroline31, d'Hanna Reitsch, d'autres pilotes et constructeurs, avant-guerre :

Photo 02 : Hanna Reitsch


Photo 03 :


Photo 04 :


Photo 05 : la parachutiste Lola Schrötter


Photo 07 : Wolf Hirth


Photo 08 : Heini Dittmar, le recordman mondial de vol


Photo 09 : hehren Pil Von Hursen ?


Photo 43 :


Photo 45 :


Photo 47 :


Photo 49 :


Photo 50 :


Photo 52 : Le plus gros avion du monde en 1936


Photo 55 :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: hanna Reitsch   

Revenir en haut Aller en bas
 
hanna Reitsch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aventures en plein ciel par Hanna Reitsch
» hanna Reitsch
» Aéro Journal
» Heureusement, j'étais déjà assis !
» Fi103 V1 REICHENBERG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire de l'Aviation par thèmes :: Pilotes :: Les Femmes dans l'Aviation-
Sauter vers: